Réalisation du frigo

 

La réfrigération marine est l'un des éléments de confort indispensables à bord d'un bateau. Outre son rôle essentiel pour la conservation des aliments, le fait de pouvoir boire des boissons fraîches quand il fait chaud n'est pas non plus négligeable. Mais c'est souvent l'un des postes figurant parmi les plus gros consommateurs d'énergie à bord, il est donc important de bien choisir l'équipement et de bien planifier l'installation mais aussi d'avoir suffisamment d'énergie (stockage et production si possible verte) à bord.

Pour des tas de raisons, j'ai donc décidé de réaliser moi-même le frigo, les dimensions intérieures sont de 57 x 35 x 71 cm, ce qui représente un volume d'environ 140 litres.

Groupe froid

J'ai opté pour un kit Isotherm de réfrigération à refroidissement à eau par passe-coque fonctionnant sur 12 v, ce système a l'avantage d'être plus efficace (moindre consommation) et plus silencieux que ceux refroidis par air, un autre avantage est que ce système ne réchauffe pas la cabine, ce qui est apréciable car c'est quand il fait chaud qu'on a besoin d'un frigo. Il est basé sur le groupe froid Danfoss BD50F qui permet de refroidir un volume d'environ 140 litres.

Le montage est assez simple, pour le refroidissement, il suffit de remplacer le passe-coque de l'évier par celui fourni avec le kit, de reconnecter l'évacuation de l'évier et d'effectuer tous les branchements requis.

 

 

 

Isolation

Quelque soit le modèle de réfrigération adopté, une bonne isolation est importante et l'air froid du frigo étant plus lourd, une ouverture par le haut est donc préférable.

Il existe beaucoup de matériaux isolants mais après longue réflexion, j'ai préféré opter pour des panneaux FOAMGLAS® (verre cellulaire) qui sont écologiques (à base de verre recyclé et de gaz inerte) et ne craignant ni le feu, ni l’eau, ni l’humidité ni les nuisibles (insectes, termites, rats ...) mais étant quand même un excellent isolant avec un coefficient de conductivité thermique de 0,036 W/mK (Watt par mètre et par degré Kelvin).

Ces panneaux sont délivrés dans des épaisseurs allant de 50 à 200 mm et de dimensions 600x600 mm et 1200x600 mm, j'ai opté pour 120 mm d'épaisseur en utilisant 2 couches de 60 mm qui se chevauchent, voir coupe sur le schéma à droite. Pour la porte qui se trouve dans la partie supérieure, je n'utilise qu'un panneau de 60 mm sous le plan de travail car il y a beaucoup moins de déperdition par le haut.

Pour le découpage des panneaux, j'ai utilisé un cutter (le plus grand possible), la découpe est aisée et plutôt nette mais les bords des panneaux étant assez fragiles (cassants), il est préférable d'appliquer de la colle sur toutes les bordures afin d'éviter de les abimer avant le montage final du coffre.

Le FOAMGLAS® étant cassant donc assez fragile, il est préférable de mettre une feuille de néoprène tout autour ou au minimum au sol afin d’amortir les chocs toujours possibles sur un bateau !

Découpe des panneaux

Pour coller les panneaux entre eux, j'ai utilisé de la bande collante double-face et de la colle (Pattex ou similaire) pour les bords.

 

 

 

Finition intérieure

J'ai réalisé l’habillage intérieur du frigo (ainsi que de la porte) avec des panneaux de PVC de 3 mm d’épaisseur, tous les angles intérieurs sont remplis avec du silicone blanc afin de rentre le frigo complètement étanche.

Pour la jointure de la porte (en haut), j'ai collé une plaque de PVC (81 x 59.5 cm) prédécoupée pour l’ouverture (57 x 35.5 cm) et utilisé de bons joints.

Afin d'accéder à l'intérieur du frigo plus aisément, j'utilise un ressort d'ouverture.

Page en construction, le frigo n'étant pas encore terminé !


Groupe froid 12v à refroidissement par eau de mer
Groupe froid 12v à refroidissement par eau de mer

Disposition des panneaux d'isolation
Disposition des panneaux d'isolation

Application de colle sur toutes les bordures
Application de colle sur toutes les bordures

Ressort permettant de garder la porte ouverte
Ressort permettant de garder la porte ouverte