Sécurité & survie

La plupart des plaisanciers (moi compris) se préparant à la croisière hauturière commencent à s'informer sur tout ce qui touche à la navigation, au matériel et à la vie à bord puis terminent en général par la sécurité et la survie. Mais à la fin, le budget étant presque entièrement utilisé, il ne reste plus grand chose, ce qui a pour effet qu'on ne prends plus que le matériel nécessaire et bon marché.

Il y a bien sûr le matériel réglementaire qui est insuffisant (voir la page Réglementation) mais il y a aussi tout ce qui concerne la survie (voir la page Survie dynamique).

Plan de sécurité

Il est très important d'afficher un plan de sécurité (bien visible dans le carré) indiquant la localisation du matériel de sécurité et de pharmacie, les dispositifs d'assèchement (pompes électrique et manuelle) ainsi que de lutte contre l'incendie (extincteurs, couverture anti-feu).

La couverture anti-feu est le système le plus rapide et le plus efficace pour étouffer un feu. Il est primordial d'en installer une bien visible dans le coin cuisine.

Prévoir et disposer des pinoches (aux bonnes dimensions) pour passes-coque près des vannes mais aussi près de l’arbre d’hélice.

Indispensable aussi, un extincteur automatique à gaz écologique (comme le FM200 3 litres) par activation au-delà de 79°C mais il peut être déclenché manuellement par la poignée d'activation à distance. L'extinction se fait par saturation de l'environnement sans laisser de trace résiduelle comme le font les extincteurs à poudre. Donc la remise en route de la mécanique et des pièces se fait facilement sans avoir à nettoyer ni à remplacer des pièces engorgées par une quelconque poudre.

Voir aussi les « Emergency Check lists » ou Procédures d'urgences et la page Santé et pharmacie !

Traversées océaniques

Avant toute traversée océanique, ne surtout pas oublier de se signaler auprès du CROSS Gris-Nez.

Sécurité et survie sur Mikeno VI

Je compte préparer Mikeno comme décrit sur ces pages mais ceci se fera en 2019 une fois que j'aurai ramené mon bateau près de mon domicile en Belgique. Pour cela, je prévois juste une minimum car je ne ferai que de la navigation côtière mais j'aurai quand même un radeau de survie, des gilets de sauvetage, une bouée fer à cheval, des harnais (avec longes et lignes de vie), une VHF ASN portable et étanche, une trousse à pharmacie, des fusées et fumigènes, des extincteurs, une couverture anti-feu, des pinoches etc ...

À lire absolument l'excellent dossier Sécurité météo haute mer : bonnes pratiques, mais aussi le Mémento sécurité du plaisancier.

Vous aussi ?
Vous aussi ?

Voir aussi :
- Réglementation
- Survie dynam.
- Procédures urg.
- Gros temps
- Assurance TDM